Samsung : ce que le nouveau Galaxy Ring peut faire - et où il a des faiblesses
Nouveautés + tendances

Samsung : ce que le nouveau Galaxy Ring peut faire - et où il a des faiblesses

Lorenz Keller
10/7/2024
Traduction: traduction automatique

Le nouveau Galaxy Ring surprend : d'une part par son prix élevé, d'autre part par le fait qu'il ne nécessite pas d'abonnement, qu'il dispose d'un étui de chargement et de fonctionnalités supplémentaires passionnantes. Malheureusement, il n'arrivera que plus tard en Suisse.

Depuis janvier, Samsung publie des informations au compte-gouttes sur le Galaxy Ring. C'est désormais chose faite et Samsung est le premier grand fabricant à se lancer sur le marché en plein essor des anneaux intelligents. Jusqu'à présent, ce sont de petites start-ups qui y dominaient. Les Coréens ne révolutionnent certes pas le tracker pour le doigt, mais ils le dotent d'innovations passionnantes. Mais cela a un coût.

L'étui de chargement attire l'attention

Dans la première prise en main, c'est surtout le boîtier de chargement qui se distingue. Il ressemble à une boîte à bijoux moderne : élégant, transparent et vraiment chic.

Même fermée, la coque de chargement est élégante.
Même fermée, la coque de chargement est élégante.
Source : Lorenz Keller

L'anneau en lui-même est léger et de grande qualité. Mais elle ne diffère que très peu des autres bagues intelligentes déjà disponibles. Elle n'est pas lisse à l'extérieur, mais concave. Mais cela ne se voit que si l'on regarde de près.

Un autre petit détail est intéressant : pour que les capteurs puissent bien mesurer, ils doivent se trouver en bas du doigt. Vous le sentez légèrement lorsque vous le mettez. Samsung a maintenant marqué cette zone avec une petite encoche supplémentaire, ce qui est très intelligent.

La zone marquée doit se trouver en bas du doigt.
La zone marquée doit se trouver en bas du doigt.
Source : Lorenz Keller

La batterie tient jusqu'à sept jours

La Galaxy Ring de Samsung est disponible dans les tailles de bague 5 à 13. Elle est légère (2,3 à 3,0 grammes), mais pas plus que la bague Ultrahuman, par exemple, que j'ai déjà testée. Pour mesurer la taille, Samsung met gratuitement à disposition un kit de dimensionnement. La bague est disponible en trois couleurs au choix : Noir, Argent et Or.

Le fabricant promet une construction robuste avec un alliage de titane de grade 5 utilisé dans la technologie médicale et l'aérospatiale et une résistance à l'eau de 10 ATM. Autrement dit, vous pouvez garder la bague au doigt pour nager ou faire de la plongée en apnée, mais pas pour plonger. La bague a d'ailleurs été testée en eau salée.

La batterie devrait durer jusqu'à sept jours selon Samsung. Contrairement à de nombreux autres modèles équipés d'un chargeur normal, le Galaxy Ring est livré avec un Charging Case, comme vous le connaissez pour les écouteurs intra-auriculaires. L'étui a une batterie de 361 mAh, ce qui devrait suffire pour dix charges ou plus de la bague, qui a une capacité de batterie de 18 à 23,5 mAh selon la taille.

La surface de la bague est bombée vers l'intérieur.
La surface de la bague est bombée vers l'intérieur.
Source : Lorenz Keller

La bague enregistre aussi vos ronflements

La bague est connectée à l'application "Samsung Health". Différentes fonctions y sont disponibles avec le soutien de l'intelligence artificielle. Le Coréen fait surtout la promotion du suivi du sommeil, qui donne des suggestions pour améliorer le repos nocturne. Les ronflements sont également enregistrés et affichés. Le capteur de température intégré permet le suivi des cycles.

L'application vous fournit également un rapport quotidien sur votre santé, avec notamment un score énergétique. Celui-ci est calculé à partir de quatre facteurs : Le sommeil, l'activité physique, la fréquence cardiaque pendant le sommeil et la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC). Il s'agit de l'intervalle de temps entre deux battements cardiaques consécutifs, qui est plus élevé en cas de relaxation que de stress.

Si la bague détecte un pouls très élevé ou trop bas, vous recevez une notification. La marche ou le jogging sont automatiquement détectés et enregistrés par le wearable.

A propos : si vous portez une montre et la bague en même temps, pendant la journée, les données de la montre sont prises et la bague est mise en mode d'économie d'énergie. La nuit, en revanche, le logiciel combine les deux sources.

La bague peut être portée à n'importe quel doigt.
La bague peut être portée à n'importe quel doigt.
Source : Lorenz Keller

Contrôle gestuel et prix élevé sans abonnement

La nouveauté du Galaxy Ring est qu'il reconnaît les gestes. Jusqu'à présent, il n'en a toutefois détecté qu'un seul, à savoir un tapotement du doigt sur le pouce. Deux commandes peuvent ainsi être exécutées. Premièrement, vous pouvez désactiver une alarme. C'est pratique au petit matin, au lit, pour ne pas avoir à chercher le smartphone sur la table de nuit. Deuxièmement, vous pouvez prendre des photos d'une simple pression du doigt, comme avec un déclencheur à distance, lorsque l'application Appareil photo est activée.

La bague coûte 449 euros en Allemagne, il n'y a pas encore de prix suisse. En effet, le wearable ne sera malheureusement lancé que plus tard dans notre pays. Probablement pas avant le début de l'année 2025. Il reste donc encore un peu de temps pour regarder les premiers essais et se demander si le gadget vaut l'investissement.

Après la confusion initiale, il est également clair que l'anneau fonctionne avec tous les téléphones fonctionnant sous Android 11 ou une version ultérieure. L'application Samsung Health est également obligatoire, elle peut être téléchargée gratuitement sur Google Playstore. L'anneau ne peut toutefois pas être couplé avec l'iPhone.

Le Galaxy Ring offre certes, avec son étui de chargement, la détection des ronflements et la commande gestuelle, des fonctions que tous n'ont pas, loin de là. Mais le Galaxy Ring est aussi au moins 100 euros ou francs plus cher que ses principaux concurrents, à savoir le Oura Ring ou le Ultrahuman Ring.

Au moins, Samsung ne demande pas d'abonnement supplémentaire pour le suivi de santé. En tout cas, pas pour le moment. Jusqu'à fin 2025, toutes les fonctions IA de la bague, de la smartwatch et du smartphone sont gratuites. Ce qui se passera ensuite n'est toutefois pas encore déterminé.

Vous trouverez ici les autres news de la keynote de Samsung :

  • Nouveautés + tendances

    Galaxy Watch7 Ultra : ce que la nouvelle smartwatch de Samsung peut faire - et ne pas faire

    par Lorenz Keller

  • Nouveautés + tendances

    Fold6 et Flip6 : Samsung offre une mise à niveau à ses téléphones pliables

    par Lorenz Keller

Photo d’en-tête : Lorenz Keller

Cet article plaît à 74 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Les gadgets sont ma passion - qu'ils soient utilisés pour le bureau à domicile, pour le ménage, pour le sport et le divertissement ou pour la maison intelligente. Ou bien sûr aussi pour le grand hobby en dehors de la famille, à savoir la pêche.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Commentaire(s)

Avatar