Stylé, fin, agile : voici comment Dyson se lance dans le jeu des nettoyeurs à eau
Nouveautés + tendances

Stylé, fin, agile : voici comment Dyson se lance dans le jeu des nettoyeurs à eau

Traduction: traduction automatique

Dyson lance son premier nettoyeur humide, le WashG1, qui est censé éliminer totalement les saletés sèches et liquides. Le concept du nettoyeur de sols durs n'est pas nouveau, mais Dyson veut y ajouter une touche d'innovation.

Dyson se lance dans une nouvelle catégorie de produits et a présenté son premier nettoyeur de sols durs, le WashG1. L'entreprise fait ainsi son entrée définitive dans le jeu des nettoyeurs à eau, après avoir lancé l'an dernier un accessoire pour aspirateur-serpillière, le Dyson Submarine.

  • Test de produit

    Il n'est pas tout à fait propre : ce Dyson remplace la serpillière

    par Lorenz Keller

Pomper au lieu d'aspirer

Pour éliminer la saleté, Dyson utilise une méthode courante pour les nettoyeurs de sols durs et y ajoute sa touche habituelle de design. Deux rouleaux en microfibres tournant en sens inverse sont constamment aspergés d'un jet d'eau douce et lavent les sols de manière humide tout en catapultant la saleté directement dans un bac de récupération.

C'est là qu'intervient le nouveau système unique vanté par Dyson. Dans le bol, le WashG1 sépare les particules du liquide et les pompe dans un réservoir d'eau sale séparé, au lieu de tout envoyer dans le même récipient. Seules les particules solides restent dans le bac de récupération. Le réservoir de saletés est finalement retiré de l'appareil et nettoyé à l'eau courante dans l'évier. Ainsi, selon l'entreprise, le contact avec la saleté est réduit au minimum.

Les particules solides restent dans le bac de récupération...
Les particules solides restent dans le bac de récupération...
...tandis que l'eau sale est pompée dans un réservoir séparé.
...tandis que l'eau sale est pompée dans un réservoir séparé.
Source : Stefanie Lechthaler

Selon Dyson, il est possible d'ajouter sans problème un peu de produit de nettoyage à l'eau fraîche. Un réservoir d'eau plein devrait permettre de nettoyer jusqu'à 290 m² de surface au sol. Reste à savoir si une autonomie de 35 minutes est suffisante pour cela. L'alimentation en eau est réglée sur trois niveaux de nettoyage afin de réagir aux différentes salissures. Ainsi, même la saleté la plus tenace devrait pouvoir être éliminée.

Avec un poids de 4,5 kg, le WashG1 joue dans la moyenne des nettoyeurs à eau. Avec son prix de 699 francs, il se situe plutôt dans la ligue supérieure. Au moins, le WashG1 tient debout tout seul et peut être posé sur le sol pendant le nettoyage. Qu'il s'agisse de parquet délicat, de linoléum ou de dalles, l'appareil est censé être adapté à tous les types de sols durs. Une fois le travail terminé, le nettoyeur de sols durs se met en mode autonettoyage court dans la station de charge. Après quatre heures de charge au plus tard, la batterie est également pleine et le WashG1 est prêt à l'emploi.

Dans la station, la batterie peut être chargée et le mode autonettoyant activé si nécessaire.
Dans la station, la batterie peut être chargée et le mode autonettoyant activé si nécessaire.
Source : Stefanie Lechthaler

Aspirateur et serpillière en un - mais seulement pour les revêtements de sol durs

Si le WashG1 tient ses promesses, il pourrait réduire considérablement le temps passé à passer l'aspirateur et à nettoyer les sols, car il fait les deux à la fois. Il ne rend pas l'aspirateur complètement superflu, car il n'est pas adapté au nettoyage des tapis. Le nettoyeur humide sera disponible dans notre boutique début septembre. Je le testerai alors sur cœur et âme parquet et carrelage et vous en rendrai compte.

Photo d’en-tête : Stefanie Lechthaler

Cet article plaît à 112 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Repeindre l’appartement juste avant de le quitter. Faire du kimchi. Ressouder le four à raclette. J’essaie tout. Et souvent, ça marche.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Commentaire(s)

Avatar